Vins de Saint Mont

Vignoble de Saint Mont
Vignoble de Saint Mont

Le vignoble de Saint Mont prolonge celui de Madiran. Ses vignes courent sur les coteaux qui entourent les deux rives de la rivière Adour descendue tout droit des Pyrénées. Elles dominent le paysage de ce terroir situé à la limite sud du Gers et à l’extrémité nord des Hautes-Pyrénées. Le territoire viticole fut domestiqué de longue date. Opportunément situé sur les chemins de Compostelle, il prit son essor à l’époque romane où la confrérie bénédictine fonda le Monastère de Saint Mont. Sur ce sol argilo-sableux, où règne un climat océanique que régule la rivière, le Tannat reste le cépage dominant. Riche en tanins, il fait alliance harmonieuse avec le Pinenc local, le Fer Servadou ou les Cabernets. Ces assemblages donnent corps à des vins rouges ou rosés qui possèdent l’intensité caractéristique des vins du sud-ouest. Les blancs quant à eux sont issus des cépages familiers des terres de Gascogne, comme le Gros Manseng ou le Petit Courbu. Comme en Côtes de Gascogne, ils donnent corps à des vins caractérisés par leur fraîcheur et leur force aromatique.

vigne arabesque

Une curiosité sur le vignoble

On trouve sur le vignoble de Saint Mont les plus anciens cépages connus en France. Ils sont conservés dans la Vigne de Sarragachies ou Vigne de la Ferme Pédebernade qui a été inscrite au titre des monuments historiques en 2012. On y recense Tannat, Morrastel, Fer Servadou, Miousap, Camaraou noir ainsi que sept autres espèces totalement inconnues. De souche endémique au piémont des Pyrénées, ces vignes qui ont su résister à la crise du Phylloxera constituent désormais un patrimoine génétique exceptionnel.