Vins du Cabardès

Vignoble et Vins du Cabardès
Vignoble du Cabardès

Proche voisin du Malepère, le vignoble du Cabardès s’élève sur les contreforts de la Montagne Noire, au nord-ouest de Carcassonne. Dominé par le Pic de Nore, l’aire d’appellation offre vers le sud de larges vues sur les Pyrénées avant que ses pentes ne glissent doucement vers le sillon de la rivière Aude. Sur ces versants caillouteux où les couches géologiques varient selon l’altitude, la viticulture remonte aux premiers siècles de notre ère. Comme souvent en Languedoc, les grecs en furent les importateurs, les romains les promoteurs, les communautés monastiques les continuatrices. Au XVIIe siècle, l’aménagement du canal du Midi facilita le transport des vins du Cabardès par voie fluviale. Au XVIIIe la prospérité du vignoble était bien établie et la qualité de ses vins rapportées par M. de Pennautier, intendant des Armées françaises en Espagne. Au début du XXe siècle, passée la crise phylloxérique, la solidarité coopérative associée à la recherche qualitative ont permis aux vins du Cabardès de conquérir le statut d’AOP. À ce point de jonction où les influences atlantiques rencontrent le basculement vers un climat méditerranéen, cépages du sud-est et du sud-ouest cohabitent dans le vignoble. Merlot et Cabernets y fréquentent la Syrah et le Grenache pour former à eux quatre les cépages principaux de l’appellation. Malbec, Cinsault ou Fer servadou les côtoient accessoirement. De cette spécificité de terroir, les vins du Cabardès tirent un caractère conciliateur et consistant où la subtilité aromatique des cépages atlantiques signe un pacte d’équilibre avec la structure ensoleillée des souches méditerranéennes. Ces qualités s’imposent tout aussi bien dans les vins rouges, très majoritaires sur le terroir, que dans les vins rosés également présents en Cabardès.