Saint-Chinian

Vignoble de Saint Chinian

Sur le vignoble de Saint Chinian la production de vin remonte à l’antiquité. Le climat méditerranéen, la qualité des sols et la présence de la via Domitia qui facilitait l’export des amphores ont largement contribué à y établir une culture ancestrale de la vigne. À l’époque médiévale l’entretien et l’exploitation du vignoble furent assurés par les communautés monastiques bien implantées dans la région. Plus tard le canal du Midi contribua au maintien et à l’essor de l’économie du vin. Il faut dire que cette terre de tradition viticole bénéficie d’un environnement particulièrement propice : adossé aux contreforts du massif central par le massif de l’Espinouse, mais ouvert sur la plaine de Béziers par ailleurs, le vignoble jouit d’une exposition idéale. Terre de rouges par excellence, Syrah, Grenache et Mourvèdre dominent l’appellation tandis que le Cinsault vient compléter les assemblages en rosé. Le terroir lui-même est partagé entre sols schisteux au nord et terres argilo-calcaires au sud qui déterminent chacun la typicité des vins qui y sont élevés.