Famille Laplace

Pacherenc du Vic-BilhVins de Madiran


Au Château d’Aydie en Madiran les vins sont construits et revendiqués comme une signature pétrie d’histoire et de savoir-faire : celle de la Famille Laplace.


Une grande famille du Madiran

À la croisée du Gers, des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées Atlantiques se tient le Château d’Aydie. À cet endroit qui domine le paysage est établie la Famille Laplace. Elle y cultive la vigne depuis trois générations. L’histoire prend racine au tout début du XXe siècle avec le premier vigneron de la lignée : Frédéric Laplace. Expérimentant les ressources de la vigne, il innove en créant une mistelle issue de moûts de Tannat fortifiés d’eau-de-vie. L’essor viticole intervient en deuxième génération où les premières bouteilles de vin produites par Pierre Laplace sont rapidement remarquées par le célèbre chef gascon André Daguin. Chez les Laplace le terroir est sacré. La troisième génération a contribué à son essor en étendant l’implantation parcellaire du Tannat. Elle a ainsi fait de ce cépage roi en Madiran un révélateur expressif de chaque sol.

Entre Madiran et Pacherenc

Autour du Château d’Aydie les sols sont vallonnés. Les vignes de Tannat s’y déploient en nappes sur les coteaux. La haute densité est privilégiée sur le vignoble. Les raisins ainsi contraints à de faibles rendements développent à maturité concentration des sucs et complexité des arômes. Les parcelles réservées à la production du Madiran côtoient sur d’autres versants les Petits et Gros Mansengs. Ils sont destinés à l’élaboration des Pacherenc-du-Vic-Bilh qui véhiculent aussi toute la personnalité du domaine. Les profils expressifs des vins élevés au Château d’Aydie sont le fruit d’une alchimie. Contribuent à leur définition les nuances expressives du terroir, l’influence d’un climat modelé par la rencontre de l’Océan et des Pyrénées, le tout sublimé par le savoir-faire notoire et historique de la Famille Laplace.

Signé Famille Laplace

Les Madiran de la Famille Laplace se distinguent par une première exigence : celle de privilégier les arômes variétaux du Tannat. Si ces vins du Sud-Ouest ont la réputation d’être traditionnellement assagis par un élevage en barrique dont leur bouquet porte l’accent, ceux du domaine en prennent volontiers le contrepied. Les macérations maîtrisées, les extractions douces, font de Aydie l’Origine et de Odé d’Aydie des cuvées où l’élégance et la puissance expressive du fruit occupent le premier plan. Tandis qu’avec Château d’Aydie qui s’arrime par contraste à la tradition locale, c’est toute la typicité d’un Madiran qui se fait jour à l’issue d’un long élevage en fûts et cuves de bois. Partageant le terroir des Madiran, les Pacherenc-du-Vic-Bilh brillent aussi de leur présence. Faisant honneur aux Gros et Petit Mansengs, en sec ou en moelleux, ils sont la preuve entière que ces blancs du Sud-Ouest développent des puissances aromatiques exceptionnelles et d’élégante structure. Hors appellation se distinguent deux jolis rosés, nommés Aramis et Les trois petits cochons roses. Et pour terminer sur un secret de famille, on élève à discrétion chez Laplace un superbe vin de liqueur, le Maydie, sublime vintage issu d’un Tannat cueilli à pleine maturité.

en savoir + http://www.famillelaplace.com/fr/


Famille Laplace
Château d’Aydie
64330 Aydie

telephone +33 (0)5 59 04 08 30