Château Viguerie de Beulaygue

Vins de Fronton


Le domaine Viguerie de Beulaygue a très tôt compté parmi les domaines de Fronton qui retiennent l’attention. Bien que situé au nord de l’appellation, les vins qui y sont produits ont la réputation d’être les plus méridionaux de l’appellation Fronton.


Un domaine tranquille

Château Viguerie de Beulaygue est un domaine tranquille établi au nord du vignoble de Fronton, près du village de Labastide-Saint-Pierre. Situé sur une topographie de sols plats, le site tire son nom de l’occitan « belles eaux ». Le vignoble s’étend ici sur des terres où les nappes de boulbènes alternent avec les argiles rouges. La nature contrastée des sols contribue à la nuance des vins produits sur le domaine. Dans cette région agricole où la tradition était à la polyculture, le château Viguerie de Beulaygue se consacre à la viticulture depuis deux générations. Jeanine et Cédric Faure y produisent des vins de Fronton bien travaillés et construits sur des vendanges effectuées à pleine maturité. La Négrette, le cépage autochtone, s’y trouve à l’honneur et se marie habilement à la diversité des cépages cultivés au domaine.

La passion de la vigne

À château Viguerie de Beulaygue on a la passion de la vigne. Quatorze cépages s’y côtoient sur vingt-deux hectares. Ils offrent une belle opportunité de nuances en vinification. Hormis la Négrette qui domine nécessairement tout le vignoble, on relève la présence des Syrah, Gamay, Cabernets, Malbec, et Fer Servadou, tous dédiés à l’élaboration des vins rouges. À destination d’une autre partie de la production de vins rouges vinifiés en IGP, Tannat, Marselan ou Grenache viennent compléter la palette. À ceux-là s’ajoutent deux hectares de Sauvignon, Sémillon, Muscadelle, Chenin et Ondenc consacrés à l’élevage des vins blancs secs ou moelleux. Disposant d’une palette étendue, Cédric Faure a très tôt compté parmi les vignerons de Fronton qui soutiennent l’attention. Sa passion de la vigne va de concert avec sa passion du vin. Lorsque Cédric Faure conduit une dégustation, il le fait avec un pragmatisme qui permet d’appréhender toutes les nuances offertes par son terroir.

Tous les visages de la Négrette

Les Rougets et Les Boulbènes, extraits chacun de sols aux natures différentes, mettent en valeur deux expressions de la Négrette à l’état pur. La Croix de l’Agneau commémore une histoire du passé local où le domaine faisait don d’un agneau au prêtre de la commune le jour des rogations pascales. Cette cuvée nuance la Négrette avec les aromatiques de la Syrah appuyées d’un soupçon de Cabernet. L’Enchanteur se présente comme la cuvée emblématique du domaine. Elle met en avant le travail d’un Fronton authentique, où le mariage de la Négrette et de la Syrah est conforté par un élevage en fûts. À la famille on rajoutera Les Aïeux, où la Négrette à 50 % s’est alliée à part égales avec Syrah et Cabernet Sauvignon, avant de sagement vieillir dans les nuances du bois. Hors appellation Fronton, on se laissera surprendre par L’Ondenc travaillé en blanc moelleux, courant dans le vignoble de Gaillac mais d’exception au Château Viguerie de Beulaygues tout autant que sur le vignoble de Fronton.

Les vins de Fronton

Le vignoble de Fronton tire sa spécificité
d’un cépage autochtone : la Négrette.

French FR English EN